Ma, la pasta, c'est par où ?

Publié le par Ronuick

 

800px-Pasta_2006_4.jpg

La scène se passe au drive (au "service au volant" si vous préférez, mais avouez que c'est plus long).

 L'employée arrive munie de son ardoise électronique pour prendre la commande du client. Celui-ci demande :

"Je veux des pâtes" (Notez que l'on parle au présent et non pas au conditionnel : je "voudrais")

 Sur ce, l'employée, un peu interloquée, décide le prendre avec le sourire.

"Euh, vous savez, pour ça il vaut mieux aller au restaurant italien à côté. Il y a là aussi un drive", précise t-elle amicalement (oui oui, juré craché, le restaurant italien, tenu par un ancien directeur de fast-food "étatsunien" a installé un drive)

Mais le type ne l'entend pas de cette oreille. Il tourne la tête vers l'employée (jusque là il ne parlait qu'à son tableau de bord)

-Qu'est ce que tu me racontes (Notez également l'emploi du tutoiement, vraiment classe) ? Je veux des pâtes. T'a pas des pâtes ?

- Ah ben non... Vous savez, ici, c'est plutôt hamburger et frites.

-Tu te fous de ma gueule !" fait-il en projetant sa machoire en avant comme un pittbull sevré durant trois semaine à qui on présente un os.  T'as les pates aussi ! Là  ! (et il  mime avec ses doigts un truc vaguement arrondi).

- Euh... Ou alors, vous avez les potatoes..." continue l'employée qui n'est pas vraiment sûre de la santé mentale du type.

Et alors là, le visage du type s'éclaire. Mais en fait pas vraiment d'un sourire. "Ouais, c'est ce que je te demande depuis tt a l'heure ! Des patatas !"

Aaaah boooon ! Tout s'éclaire... Ah, tiens, non, c'est le manager qui vient d'allumer les lumières extérieures.

 

 Je sais pas pour vous, mais quand on me demande des pâtes, je pense plus auisément "restaurant italien" (ou "chinois", c'est vrai que Marco Polo a ramené les pâtes de Chine ;  "propagande communiste", dirait l'agent du NCIS DiNozzo ) que "hamburger restaurant". Non ?

country-potatoes.jpg

 Ah, c'est vrai que McDonald's propose des pâtes. En Indonésie... Au temps pour nous.

 

Publié dans "Blagues Belges"

Commenter cet article