Episode II - Le retour du jet d'ail !

Publié le par Ronuick

Ail : n.m : plante comestible de la famille des Aliaceae, à l'odeur forte et aux propriétés nombreuses. En plus d'être un assaisonnement, une plante médicinale, cette plante quasi miraculeuse est sensée repousser les vampires, les démons, et pourquoi pas, le diable lui-même !

 

 Le jet d'ail serait donc une manière particulièrement efficace pour repousser ce qui est le plus effrayant. Et quoi de plus effrayant, dans notre société, que de rejeter l'intolérance et le racisme ? (A propos, on se montre justement là "intolérant" envers les "intolérants"). On crie au racisme contre quelqu'un  en projetant sur lui toutes nos bonnes pensées vers celui qui se rend coupable d'acte raciste, en espérant le repousser.C'est le jet d'ail.

 

 Ceci posé, certaines personnes, à court d'arguments lorsque la situation leur échappe, recourent sans aucune gêne ni scrupule à cette accusation de "raciste". C'est vrai, si on demande à un type son ticket pour répondre à sa réclamation, et que le type en question a un teint basané, c'est qu'on est raciste. Idem si on contrôle son billet de 50 € ou si on lui refuse une promotion parce qu'il n'a pas de pièces justificative. Ah, oui, c'est sûr, nous sommes racistes !

 

 L'accusation est grave et spécieuse. Elle dénote une mauvaise foi flagrante et s'appuie sur la politique actuelle de la République qui vise à faire, à raison, du racisme un crime. En clair, le client, parce qu'on refuse légitimement d'accéder à sa demande, nous accuse d'être racistes, alors que la même demande de n'importe qui d'autre serait de même rejetée. 

 

Une parade à ce type de comportement est la suivante : prendre à parti les témoins de la scène en faisant : "Cet homme m'a insulté". Eh oui, si être raciste est un crime au même titre qu'être voleur, dire "raciste" à quelqu'un est l'insulter ! Donc, en faisant cela, le type en question n'a plus aucun argument, parce que justement en assimilant le mot "raciste" à une injure, vous prouvez du même coup que vous n'êtes pas raciste !

 

 C'est donc le retour du jet d'ail.

Publié dans Société

Commenter cet article