Venez comme vous faites ?

Publié le par Ronuick

Le slogan va devenir aussi culte que "Just do it!" (dont on dit qu'il a poussé des ados au suicide, non mais on croit rêver) ou "Un sacré numéro" (pour la 205... non, les plus jeunes ne peuvent pas comprendre !).

Le slogan, c'est "Venez comme vous êtes", tartiné sur des visuels plus délirants les uns que les autres, dont certains ont été retirés pour des raisons juridiques (la fameux plateau léviteur de Dark Vador....). Mais on nous en remet une couche, avec par exemple le coup de crayon complice d'Uderzo (Aviez-vous remarqué que j'étais fan d'Astérix ?).

 

 Le slogan est une vraie perle. Il invite chacun à venir, quel qu'il soit (et à grossir le CA, bien sûr), mais surtout sans jugement de valeur : l'enseigne est ouverte à tous : petit, grand, chauve, chevelu, noir, blanc, jaune, bronzé, cachet d'aspirine, PDG, ouvrier, chômeur, étudiant, retraité, homme, femme, jeune, vieux... etc.

Mais là où le bat blesse, et il faut bien préciser les choses : ce n'est pas dit "venez comme vous faites !". Car il faut bien faire la distinction entre les deux : nous acceptons sans problème les "jeunes à capuche" (pour caricaturer) tant qu'ils sont polis. Ce n'est pas parce qu'on est "jeune à capuche" qu'on est indésirable. On est indésirable parce qu'on parle mal, parce qu'on crache par terre, parce qu'on devient violent au moindre regard ou mot jugé "désobilgeant" (comme "voudriez-vous retirer votre pied de la banquette, s'il vous plaît ?").

Donc on devient indésirable en fonction de nos comportements. Car la connerie est bien un comprtement, non ? On n'est pas con, on fait le con. Nuance. On peut être maladroit, faible d'esprit, mais on veut faire le con.C'est donc un choix.

Connerie que je définis comme cela : volonté de nuire à autrui en se persuadant d'être dans son bon droit. C'est mon droit de faire de la musique à fond, de cracher par terre, de rouler à tombeau ouvert, de ne pas respecter les règles édictées par le bon sens et pour la vie en communauté. En faisant le con, je me sors moi-même de la communauté, ou alors je rejoins une communaté de gens qui agissent comme moi, qui font les cons.

La connerie est donc indépendante du sexe, de l'âge, de l'origine ethnique, de la profession, de la religion. Ce n'est pas ce qu'on est, c'est ce qu'on fait. C'est peut-être pour cela qu'elle est répandue... C'est aussi, peut-être, parce que nous sommes tous le con de quelqu'un !

Tout ceci pour décvourager les éventuels malins (cachés parmi ceux faisant preuve de connerie, on peut faire le con et être malin par eclipses) qui pourraient prétendre : "Mais je fais ce que je veux, la pub dit que je peux venir comme je suis".

 

Et si tout cela pouvait être lu par nos gouvernants, peut-être retireraient-ils leurs lois idiotes sur l'immigration !!!

Publié dans Société

Commenter cet article

Seb 23/08/2010 21:32



Et pourtant, le "venez comme vous êtes" ne marche pas toujours... il y a 1 an et demi, pour mon enterrement de vie de garçon où j'étais costumé en chevalier Jedi (avec sabre laser, forcément),
j'avais une liste de personnes (féminines, de préférence, sinon, ça n'aurait pas été "drôle") de tout âge et de toute profession (ça, ça dépend de l'âge aussi -_-') à qui je devais demander
quelle était sa conception de l'amour et me faire ensuite prendre en photo avec (pour la marié, sûrement -_-')... bref, ce n'était pas la mort (pour la personne interrogée car, étant timide comme
je le suis, pour moi, c'était une toute autre épreuve -_-')


Bref, il s'est avéré qu'il fallait que j'entre dans un restaurant et que je pose cette question à une vendeuse. Vers 14h, je suis donc passé à proximité d'un M...


Même en montrant qu'on était pas des méchants, ni même des démarcheurs, bref, que c'était pour un enterrement de vie de garçon... on s'est presque fait jeter manu militari -_-'


Bah, du coup, on n'a même pas pris le café et le muffin qu'on pensait prendre au passage -_-'



Ronuick 23/08/2010 23:02



Pub mensongère....



Céline 20/08/2010 00:08



Un peu de philosophie, ce soir...


Fait-on le con sciemment ? Le déterminisme est-il possible ? (demander à JP Sartre)


Mon avis perso : "On est toujours le con de quelqu'un"  (Donc, tout bas les hautbois...)


NB : Je n'aime pas les gens qui crachent par terre...



Ronuick 23/08/2010 14:10



Dans mes actions je me caractérise comme étant "sympa" ou "con" anvers autrui. Si je conduis prudemment sur la route, untel pensera de moi "Il est bien ce type, il fait attention" tandis que
l'autre diras "Mais quel Con celui-là, il se traîne" !


Tout est relatif !



brice 19/08/2010 21:26



Moi aussi, pareil que le n'eric !


Remarque dans mes années de jeune cons, un repas en groupe au Mcdo avait fini en guerre des tranchées où tout ce qui passait dans nos mains servait de munition et comme barricade des tables pas
fixées (faut être con pour pas fixer des tables en terrasse, depuis elles le sont !). On avait même vu des balles de plastique (des jeux des gosses) sur la 4 voies en
contrebas.



Ronuick 23/08/2010 14:11



Nos tables sont pas fixées ni à l'intérieur ni sur la terrasse, pour mieux nettoyer en dessous. Mais parfois, il faut effectivement les remettre en place lorsque certains les déplacent. Mais
c'est partqiue justement pour les groupes et les clients apprécient cela.


 On a tous fait des conneries quand on était jeunes, mais après, on nettoie, non ?



Eric G. Delfosse (Eric Pomme) 19/08/2010 10:34



Si je viens comme je suis, ça va être un beau bordel dans cinq minutes avec les flics qui vont venir me demander gentiment de bien vouloir enfiler ne serait-ce qu'une robe de chambre...