Wi, Fi toi de moi !

Publié le par Ronuick

La norme  IEEE 802.11b Direct Sequence Spread Spectrum”, plus connue sous son appellation commerciale de “WiFi” (qui n’est pas, contrairement à la légende, la contraction d’un éventuel “wireless fidelity”) est assurément une très belle invention.

Elle permet au technico-commercial en déplacement de rester connecté à ses comptes-clients ou à son entreprise si tant est qu’il trouve sur son chemin une « oasis wi-fi ». Plus ludique, il permet à de jeunes ou moins jeunes de jouer « on-line » ou de tchater avec des amis qui se trouvent à l’autre bout de la ville ou… de la rue.

 Pour gagner cette clientèle et lui offrir un service, une grande enseigne a développé le « Wi-fi gratuit ». Autrement dit : pas besoin de consommer pour utiliser le réseau.

Intention louable, qui permet à des gens de squatter là à longueur de journée, pour des motifs plus ou moins sérieux. Il y avait ainsi, durant quelques semaines, une jeune Allemande qui venait tous les soirs. En discutant un peu, j’apprenais qu’elle était hambourgeoise (ca ne s’invente pas, dans un lieu où l’on vend des hamburgers) jeune fille au pair dans le coin et qu’elle venait là lorsque ses employeurs revenaient du travail pour pouvoir tchater avec ses amis restés au pays.

Est-ce donc cirrhose, le WIFI ? Outre le fait qu’en tant qu’employé on devrait avoir notre mot à dire sur la quantité d’ondes reçues au quotidien, il s’avère qu’il y a pas mal d’abus de la clientèle. Ainsi, un restaurant du centre-ville a du interrompre le service wifi pour permettre de libérer des places, indument squattées par des non-consommateurs…

 Tout cela dit, le Wifi c’est bien quand ca marche (si on se tape des ondes) mais quand ca coince… Nous voilà devenus également techniciens informatiques ! Enfin, c’est ce que voudraient les clients qui viennent nous voir, agacés, en disant « ca marche pas, votre truc ! ».

Alors on essaie de réinitialiser la « box » et, parfois, ça marche. Si c’est un peu plus compliqué… Amis des SSII, je n’ai pas votre niveau ! Et moi, si j’aime bien « bidouiller » mon ordi, je touche pas celui de la boîte. Mais allez expliquer cela au type qui est tout chaud bouillant parce qu’il était en train de tchater et que tout d’un coup plus de signal ? Oui, ca se trouve, avec ma mauvaise foi intolérable, je lui avait fait rater un rendez-vous galant !

 Eh oui, même pour ça, certains clients sont insupportables : tout juste s’ils ne nous insultent pas parce qu’on n’arrive pas à réparer le réseau informatique.. Mais je suis désolé, mon bon monsieur, c’est pas dans mes attributions ! Passer le balai, la serpillère, nettoyer les tables, faire les frites, tenir la caisse, compter la caisse, faire des commandes, gérer des plaintes clients, je suis payé pour. Mais pas pour réparer l’informatique !

Sans compter les orages parfois violents qui perturbent les réseaux !

 Mais le pompon c’était celui-là : il était tout près de minuit. La salle était fermée depuis 23 heures et nous avons pour « coutume » de laisser manger tranquillement les gens en salle tandis que l’on nettoie.  Normal, me direz-vous. Mais il arrive un moment où il faut partir. Quand il reste un clapin qui a fini son repas depuis longtemps, par exemple, mais qui passe son temps à surfer (en plus c’est celui qui vous a emmerdé en plein rush parce que c’était intolérable que la connexion ait lâché)…

Vous allez le voir et vous lui dites qu’il est minuit moins 5 et qu’il est temps de partir.

"Oui, ben justement. C’est à minuit que démarrent les soldes ! Laissez-moi un instant !"

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Legleg 27/07/2010 09:07



Et à ce moment là ,tu vas toi même couper la box....



Ronuick 28/07/2010 09:05



Ah ben oui, tiens, tu vois j'y ai pas pensé... On a juste fait comprendre au type en venant avec notre serpillère qu'il était la dernière tache qu'on voulait nettoyer...



Madwolf 25/07/2010 11:45



Bonjour,
Ah, on peut se servir du wifi même sans consommer ? Ca ne m'était pas venu à l'esprit ... Au Mc Do de place d'Italie
à Paris, il y a un système de deconnexion après une certaine quantité de données transférées, il faut se reconnecter. Bon, après si ça ne marche pas, ben ça peut arriver . Je n'aurais même pas penser à aller voir le personnel pour poser la question...



Céline 25/07/2010 02:42



Ah ah ah ! Fantasmagorique !


Et dire que ça se passe à l'époque de la clé 3G !!






Eric G. Delfosse (Eric Pomme) 24/07/2010 17:30



En supposant que "normalement", le client doive partir à minuit plus ou moins "pile" et que les soldes commencent, les vilains, aussi à plus ou moins minuit pile, ça veut dire qu'il aura environ
une faction de seconde pour envoyer un paquet de commandes qu'il aura programmées, non ?


A moins que "normalement", la fermeture officielle soit à 23h ?


Bah, il suffit de "débrancher", c'est encore plus rapide et plus efficace, quitte à expliquer que la Wi-machin est automatiquement débranchée durant les heures de fermeture...


 


Bon retour parmi nous (par Minou ?) : n'avais pas encore pris le temps de passer, désolé...