Vive l'Europe 2 : "You saved my life !"

Publié le par Ronuick

L'autre soir, en fermeture, je vérifie l'avancée du travail au comptoir lorsque je vois, à travers la fenêtre du guichet du Drive, deux jeunes gens qui me font des signes. Je leur réponds en langage sémaphorien que c'est fermé, mais ils insistent.

L'employée me dit "Ils sont là depuis 5 minutes, mais ils ne comprennent pas." Alors j'ouvre le guichet et leur dis de vive voix : "C'est fermé".

Et là, le type me fait comprendre en anglais qu'il voudrait de l'eau, et sa copine insiste. Alors je leur tends un verre d'eau, d'autant que le type n'a pas l'air dans son assiette. Je leur demande si tout va bien, on me répond oui oui, et on me remercie chaleureusement. Je referme le guichet. Fin du premier acte.

 La fermeture ets finie, trois des employés sont sur la terrasse pour fumer leur cigarette (il est interdit de fumer dans les locaux professionnels, même fermés, rappelons-le) et je vais les prévenir que j'en ai juste pour 5 minutes, le temps de faire un dernier tour et d'éteindre les lumières.

Là, un curieux spectacle m'attend. Il y a là une quinzaine de jeunes sur la terrasse, avec force bouteilles d'alcool fort. L'un d'eux (mon assoiffé" me reconnait et me fait d'une voix légèrement éraillée :

"You saved my life ! Come with me ! Do you want to drink vodka ?"

D'un geste de la main, je décline l'invitation : je bosse encore et puis je dois prendre la route ensuite (en fermeture je prends la voiture pour ramener les employés chez eux). La jeune femme de tout à l'heure s'avance vers moi, en me remerciant encore, en atténuant un peu le "sauvetage" en me disant qu'il est un peu "drunk" mais gentil.

Je leur demande d'où ils viennent : de Hongrie, ils font un tour d'une dizaine de jours et ils repartent tôt le lendemain matin. Alors ils profitent de la terrasse alors que la nuit est clémente et qu'ils ne veulent pas se faire jeter à la porte de l'hôtel voisin où ils crèchent.

Je finis mon taf (vérifier la fermeture de toutes les portes, éteindre les lumières) et je retrouve les employés sur la terrasse. La jeune femme est toujours là, à parler anglais assez vite à mes jeunes collègues qui ont du mal à suivre, mais l'un d'eux est tout émoustillé par ces jeunes venues de l'Est, car une autre fille s'est approchée des Français qui sont un peu gênés, tiens...

 AU moment de partir, au bout de 5 minutes de parlotte, la fille de tout à l'heure me demande s'ils peuvent rester là pour la nuit. Que dire ? Répondre non ? Ce serait idiot, puisque à part appeler la police pour faire respecter l'interdiction (j'ai pas l'intention de rester là toute la nuit !) et puis ce serait déroger à la sacro-sainte tradition française de l'hospitalité, non ?

Alors, grand seigneur, je réponds : "No Problem" et je pose une condition : que tous le bazar soit rangé : il y a des poubelles. J'ai renoncé à expliquer où se trouvait le collecteur à verre, l'essentiel était que l'homme d'entretien le lendemain ne trouve un mini Stalingrad à bulldozeriser.

 Promesse tenue par nos jeunes amis Hongrois. Lorsque je croisai l'homme d'entretien deux jours plus tard, je lui demandai s'il y avait eu du bazar.

- Sur la terrasse ? Non... Sur le parking, oui, comme d'hab'.

Oui, sur le parking ce sont les c***ds qui sont trop feignants pour lever leur cul de leur siège pour jeter leurs déchets à la poubelles. De bons français ! Nos amis hongrois, bien imbibés d'alcool, joyeux fêtards ont eux, mis un point d'honneur à ranger leur bazar.

 

 

Publié dans Humour

Commenter cet article

Extincteur 28/09/2010 14:30



Les français sont des cochons, c'est hélas bien connu !!



Klatschmohn 28/09/2010 12:33



Hum, c'est TOUJOURS sale, quand ça a traîné ; déjà un emballage de gâteau, dans l'usine de fabrication déjà, je pense pas que ce soit vraiment propre, donc...


Mais je comprends : les doigts dans la m****, ça le fait moyen, mais de toute façon ils devront se laver les mains ensuite, donc
bon ^^


 






Klatschmohn 28/09/2010 00:19



Hum, je me sens "bonne française", et je ne jette pas mes déchets par terre, j'en ai même ramassé parfois (me prenant un regard genre "tu fais quoi là???" de la part d'une amie)



Ronuick 28/09/2010 08:50



Mes enfants aussi sont comme cela : a ramasser les papiers au parc... Je leur interdis juste ce qui parait manifestement sale... Ce que les gens détestent par dessus tout, c'est quand on ramasse
ce qu'ils viennent de jeter et qu'on leur dit "Vous avez oublié quelque chose !".