Tous les chemins mènent à Rome...

Publié le par Ronuick

Que de gags n'a t-on fait sur cet aphorisme vieux comme le monde, du temps où Rome dominait le bassin méditerranéen et une grande partie de l'Europe (entre les légionnaires qui suaient dans les sables de Lybie et ceux qui grelottaient en gardant le mur d'Hadrien il y avait... un empire !)

 Ah ! en passant : que veulent dire les initiales SPQR que l'on voit sur les enseignes romaines ?

Tout simplement : Sono Pazzi Questi Romani (Ils sont fous ces Romains) car comme nous, les Italiens adorent brocarder les habitants de leur capitale (surtout que la dite capitale ne l'est que depuis peu de temps, l'Italie ayant été morcelée depuis la fin de l'Empire jusqu'en 1870).

Ah ! Des esprits érudits me citent "Kaamelot" (on voit les références !) où l'on apprend que le Roi a été martqué de ce sigle qui signifie :

Senatus PopulusQue Romanus

 

soit : Le Sénat et le Peuple Romain.

Vous croyez qui, entre Arthur de Kaamelott et une devise Obelixienne ?

Bref, revenons à nos chemins menant à Rome, si vous le voulez bien.

Ce matin, en regardant mes stats, je me rends compte qu'il y a quelqu'un qui s'est égaré en écrivant ceci dans un moteur de recherches (très certainement "Gogol") :

"comenent faut faire pour baisais une femme ce soire"

L'ortographe est d'origine et me fait bien rigoler (bon, le "comenent" est certainement une faute de frappe), mais je ne sais pas si mon vistieur, visiblement commandé par un centre de décision situé bien plus au sud que son cerveau, a dépassé l'article qui lui a été indiqué par Gogol.  

Comme quoi mettre un ou deux articles "osés" (qui parle de sexe) augmente une audience... C'est pathétique !

Publié dans Humour

Commenter cet article

Madwolf 06/09/2010 16:24



Vrai. Il est en revanche plus facile de "se faire baiser sur internet".



Ronuick 07/09/2010 08:28



Ouh que c'est vrai...



Eric G. Delfosse (Pomme) 06/09/2010 13:03



Doit pas être facile de "baiser sur internet", quand même ? A moins de se taper la souris... Ou le port RJ45, éventuellement, pour ceux qui en ont une minuscule ?



Ronuick 07/09/2010 08:25



Il vaut mieux en avoir une petite qui frétille qu'une grosse qui dort, disait le sage Viâ- Ghra.



Véro 05/09/2010 14:21



à mon avis tu n'as même pas besoin de mettre d'articles osés sur ton blog, il suffit juste que tu mettes un ou deux mots comme sexe ou chatte pour arriver à augmenter l'audience... c'est fou ce
que je pouvais avoir comme monde qui arrivait sur mon ancien blog juste en parlant de ma Frime qui est comme tu peux t'en douter le nom de ma féline ;)


Mais moi ce qui me fait rire ce sont quand même les recherches qui sont faites et l'orthographe à laquelle tu fais allusion... c'est une horreur et je me demande surtout comment ils font pour
tomber chez nous ? Le moteur de recherche corrigerait-il de lui-même les fautes ?



Ronuick 06/09/2010 08:40



J'ai copié collé les termes de la requete sans rien changer à l'aurtograf et j'ai trouvé mon site (avec l'article ironique sur "je baise durable") en 5ème position sur Gogol. Mais c'est quoi le
plus horrible : qu'il y ait des types qui cherchent à "baiser" sur internet ou qu'ils écrivent de la sorte ?



Seercee 05/09/2010 12:41



Un ami a déjà reçu ce même e-mail que celui de M. Delfosse ! - Biensûr c'est une arnaque aux euros. Tout est business dans ce domaine...


Moi aussi je suis dans le business, enfin pas celui-là, mais je vais essayer l'idée de mettre un article sexy dans mon blog et dans mon futur site de vente !


(Je vais p'têtre commencer plus simplement, par mettre l'adresse de mon site, tient !)






Ronuick 06/09/2010 08:38



Oui, pour commencer, ce serait pas mal... Le sexe amène des clients, c'est sûr, mais je ne parierait pas sur le "sérieux" de ces clients. Il y a fort à parier que mon visiteur s'est dit : "Oh, du
texte et pas d'image, même pas un gif animé.... Je me casse !"



cafardages 05/09/2010 12:12



le cul fait toujours recette, comme les orgies romaines


Bon ap ! on apprécie le site



Ronuick 06/09/2010 08:37



Merci, le bonjour chez les cafards !