M. Sarkozy : le matamore qui s'égare !

Publié le par Ronuick

Nouvelle déclaration fracassante du Président de la République (oui, je suis attaché aux symboles de la République, donc je mets des majuscules) : il veut déchoir de la nationalité française certains criminels.

 Oh, il montre ses muscles et veut faire du lourd. Sauf que il faudrait apprendre quelques petites choses, M. le Président de la République.

Ainsi, ça concernerait combien de gens, cette mesure "phare" ? Une personne par an, peut-être moins.

Dans ma vie personelle, j'ai été victime de deux délits. Une attaque à l'arme blanche, commise par deux jeunes Français d'origine maghrébine (comme moi je suis d'origine Canadienne par ma mère) et un vol et destruction de véhicule par deux jeunes Français qu'on aime dire "de souche".

 Mes deux "Maghrébins" (je force le trait) ne sont pas, M. le Président (de la République) des gens dont on peut retirer la nationalité française. Ils l'ont acquise par la naissance sur notre sol. Eh oui, c'est comme cela.

Donc, personellement, en tant que victime de deux agressions, je n'ai jamais eu affaire à des délinquants d'origine étrangère dont vous voudriez nous faire croire qu'ils sont légion en France.

Un petit mot sur l'immigration : celui qui quitte son pays pour la France le fait en général parce qu'il fuit une situation économique ou politique dangereuse. Il en faut, du courage, pour aller ainsi vers l'inconnu, vers un pays dont on ne sait rien mais dont on croit qu'il sera meilleur que la zone de guerre que l'on quitte.

Alors ces gens qui arrivent ont une envie : travailler dur pour offrir à leur famille un avenir décent. Cela veut parfois dire pour des gens qualifiés renoncer à un emploi digne de leur diplome (je connais un médecin marocain dont on ne veut pas reconnaitre le diplome en France même après 20 ans d'exercice dans notre pays) pour occuper des emplois moins qualifiés ou moins payés (comme ce médecin qui gagne trois fois moins qu'un Français). Ce sont eux, les délinquants ? Eux qui se sacrifient pour que leurs enfants aient mieux qu'eux ?

Est ce que ce sont les maghrébins venus en France durant les Trente Glorieuses qui posent problème ? Non, ils ont reconstruit notre pays, construit nos voitures, nos villes, enlevé nos ordures.

Quant à leurs enfants, oui, ils posent parfois des problèmes. Mais eux sont Français. Avec leurs droits et leurs devoirs.

Mais au fait, M. Sarkozy, êtes vous vous même Français ou Français d'origine étrangère ?

 

 

Publié dans Société

Commenter cet article

L. HATEM 01/08/2010 21:55



Salut Ron,


Depuis mon travail je n'ai pas réussi à laisser un commentaire sur Le Post !


Chapeau bas, car après une agression à l'arme blanche tu n'a pas gardé de rancoeur et tu n'est pas devenu un électeur d'extrème droite !



Céline 01/08/2010 18:46



Ma non, tu choques pas. Tu dis juste des choses vraies... Par contre, les amalgames malheureux ne datent pas de Sarkosy, rappellons-nous les élections Chirac-Lepen et les campagnes anti-sémites
de l'avant guerre. Et bien avant encore ! Il semble que l'être humain préfère que son bouc émissaire soit étranger ! Alors n'économisons pas notre salive pour rappeler où sont les réalités !!



Céline 31/07/2010 13:12



J'ai une cliente qui votait Sarkosy. Cette fois, elle est convaincue de voter Marine Lepen. Si Sarko est le dernier rempart avant le FN, ça ne me choque pas trop qu'il dise n'importe quelle
sottise. Si ça peut être efficace...



Ronuick 01/08/2010 06:44



Le problème c'est qu'avec ses amalgames, de plus en plus de gens vont voir l'équation : étranger = problèmes, = délinquance. Et on ne va pas s'attaquer au vrai problème non pas de l'immigration,
mais de l'intégration des enfants d'immigrés.


Ah ah... je choque, hein !