La minute fast-food : la promo étudiante

Publié le par Ronuick

La minute fast-foodienne

 

Le client : Bonjour! (oh ca change !Surpris)

Moi : Sourire Bonjour ! Que désirez vous ?

Le client : Le Grand Menu avec la promotion étudiant ! (Bon, faut croire que le bonjour était un réflexeDéçu)

Moi : Pourrai-je voir votre carte d’étudiant s’il vous plaît ? Innocent

Le client : Pourquoi ? (Merde, encore un à qui il va falloir expliquer)

Moi : Ben… (EmbarasséComment expliquer ça de manière diplomatique comme au quai d'Orsay ?) En général il faut avoir un justificatif pour bénéficier d’une promotion, non ? (logique, non ? Clin d'oeil)

Le client : Ben vous voyez bien que je suis étudiant, non ? (il commence à s’énerver et moi avecNon décidé)

Moi : Ben, non, justement. A quoi ca se reconnaît un étudiant ?(Ca avait pourtant bien commencé !Déçu)

Le client : Vous êtes aveugle ? Vous voyez bien que je suis jeune…(oui, c'est sûr que t'a pas encore besoin de Creme de jour)

Moi : La Halde serait heureuse de vous entendre.

Le client : quoi ? (Quoi, tu connais pas la Halde ?)

Moi : Ben oui, dire qu’un jeune est forcément étudiant… ou dire qu’un étudiant est forcément jeune, c’est un peu réducteur, non ?

Le client :

Moi : Quand vous allez au musée, vous emmenez bien votre carte culture, non ? (j'enfonce le clou)

Le client : (interloqué) Mais c’est pas pareil !

Moi : C’est à dire ?(je vois le truc arriver gros comme un tanker)

Le client : Ben…

Moi : Je vous écoute (je cligne limite des yeux, ayant envie de dire : "Je suis tout ouïe…")

Le client : (lachant enfin son sac) ici c’est de la merde !

Moi : (choqué profondément au plus profond de mon être Rigolant) Oh ! Surpris(Puis pause pour bien montrer que je suis outré par ses propos et je hausse les épaules)  A chacun ses gouts. (vous êtes scato... phile ou phage ?) Bon, vous le prenez votre menu ?

Le client : (Décontenancé ) Euh oui. Ca ira.

Moi. Et bien ca fera 6,5 euro.

Bidule bidule, je lui assemble sa commande, je la lui tends, et je le salue.

Moi : Et bon appétit Monsieur ! Rigolant

Je suis vexé, il ne m’a pas répondu.

Remarque à tous les serveurs : restez polis en toute circonstance. C'est ça qui énerve les clients chiants. Ils vous poussent à la faute comme Matterazzi un Zidane. Vous vous en fichez à ce moment de votre soeur ! Gardez vos boules pour vous !

 

Rendons à César ce qui est à César et à Jess ce qui est à Jess : librement inspiré de "la minute". Bon courage Jess !


Publié dans La minute

Commenter cet article

Dinedine 22/05/2010 18:37


De rien !


Dinedine 18/05/2010 17:36


Encore ! Encore !!!

;-)


Ronuick 22/05/2010 09:07



Voilà un commentaire court, direct, et qui ne peut que faire plaisir ! Merci !