Iceberg droit devant !

Publié le par Ronuick

 

Je vous pose la question, certain de votre réponse : à quoi servent les glaçons qu'on vous met (généreusement) dans vos gobelets de boissons ? 800px-Blue Tabular IcebergIceberg Tabulaire. Source : Wikipedia. Auteur : Michael Clarke

 

Réponse : "A mettre moins de boisson"  "A arnaquer le client !" Et quelques autres qui tournent autour du même thème. On a rarement vu un aussi grand concensus. En tout cas meilleurs que pour les retraites !

 Et à votre avis, en tant que grand défenseur des fast-food, je vais vous répondre quoi ?

Et oui, c'est là une idée bien ancrée dans la tête des gens : les glaçons sont là pour faire du volume. La preuve () quand on demande sans glaçons, le verre n'est pas plein et on râle ! Logique, non ? Ben non, justement, la "place qui reste" est celle des glaçons. Vous suivez ?

Parce que vous croyez vraiment que le caissier qui vous sert va s'amuser à faire exprès de vous mettre moins de boissons ? Oui ? C'est sûr, c'est un valet du capitalisme...

 

Voyons ses motivations :(supposées)

- économiser de la matière première (c'est bien connu, le cola coûte beaucoup plus cher que des vulgaires glaçons qui nécessitent une machine dédiée qui marche 24/24h)

- cela permettra d'augmenter les marges du restaurant sur lesquelles il touche un plantureux intéressement sur les bénéfices comme dans toute grande entreprise multinationale qui se respecte. (J'y reviendrais un jour) 

- en plus, cela lui donne l'opportunité de croiser le fer avec le client mécontent de se faire flouer..Le but ultime de tout employé, non ? Surtout en plein rush, alors qu'on a une journée dans les pattes...

 

Soyons sérieux... Il n'y a pas quelque chose qui cloche dans le raisonnement, là ? Non, rassurez vous, le caissier n'a que trois choses à faire :

- emplir le gobelet avec des glaçons jusqu'à la marque prévue à cet effet.

- mettre le gobelet sous la fontaine.

-appuyer sur le bouton qui fait couler le volume calibré de boisson, réglé par le mainteneur (la firme qui est propriétaire des boissons et que nous ne nommerons pas). C'est bête comme chou. Même un client pourrait le faire !

 

Alors bon Dieu, à quoi servent ces glaçons qui font si froid si c'est pas pour nous arnaquer ? A côté de cette question existentielle, connaitre la signification de E = mc2 c'est du pipi de chat ! (Excuse moi Albert) 

Un peu de physique. (Aïe aïe aïe). Si ! C'est une manière de me venger de tous les clients qui m'ont pompé l'air durant ces années avec leurs croyances bidons... Non, je gagne pas plus à arnaquer les gens !

 Ce qui "pique" c'est le CO2 qui est dissous dans l'eau.

Rassurez vous on n'a pas une cheminée qui injecte de la fumée dans l'eau. Le CO2 est tout sauf un polluant (Allègre va me descenrner la médaille de l'écolo-sceptique de première, là !)

En effet, ce gaz n'est dangereux que s'il prend la place de l'air dans un local fermé (ou comme dans des grottes, comme celle du Chien près de Naples ou à Royat) et il participe à l'effet de serre qu'on croit être amplifié par les activités humaines. Sortons du débat.

 Bref, ce CO2 est stocké dans un réservoir appelé "Rembo" ( Et pas "Rambo", sinon ca donnerai : "je l'ai pas voulu, moi, cet anhydrique carbonique dans mon cola" avec une voix éraillée)  et est ajouté à l'eau.

Hors, contrairement au sucre qui est plus rapidement dissous dans l'eau chaude (on en a rtous fait l'expérience avec son thé ou son café) , les gaz se dissolvent mieux dans de l'eau froide... Ce qui explique que l'eau des torrents de montagne soit plus oxygénée que celle des rivières de plaine (et donc qu'on y trouve des truites, qui sont des poissons exigeants).

Punaise, on en apprend des choses sur fast-clientèle, hein ?

Donc, pour garder le "piquant" le plus longtemps possible, les glaçons sont indispensables... Donc n'hésitez pas à en demander "beaucoup".

 

 Et vous me direz : quelle est l'utilité des glaçons dans le thé glacé, non gazeux... On nous aurait menti ? Là, c'est juste pour le "frais".

 

 

 PS : pour en revenir à l'employé qui adorerait se prendre la tête avec un client, si vous en trouvez un comme cela  c'est qu'il est soit maso (ça existe) soit il a assez de répartie et il arrive à renvoyer le client dans les cordes. Ce qui est assez jouissif, c'est vrai.

  Au bout de quelques années, avec une cravate autour du cou, c'était mon cas. Le bonheur d'envoyer chier un client chiant, je vous dis pas...c'est... c'est... comme voir le dernier moustique de l'année.


Publié dans Humour

Commenter cet article