Gardez votre monnaie pour le Cochon !

Publié le par Ronuick

cochon_tirelire.jpg

On se rend compte d'une manière flagrante du mur qui existe entre nous, professionnels du fast-food et du commerce en général et les clients lorsque l'on prend des commandes au drive en plein après-midi. Il y a d'un côté le manager qui prend la commande et de l'autre le client qui entend se débarrasser de sa petite monnaie en fouillant bien partout au fond de son porte-monnaie pour trouver le compte exact.

 Revenons un peu en arrière pour comprendre le raisonnement du manager. car vous avez bien compris celui du client qui "veux rendre service parce que les commerçants ont toujours besoin de monnaie" et aussi "parce que la monnaie ca commence à faire lourd dans la poche".

 L'après midi, c'est quitte ou double, ca passe ou ça casse, c'est tout ou rien. Bref, soit il n'y a personne de tout l'après-m’ et l'équipe réduite (5 personnes en général) peut préparer le rush du soir, soit il y a pas mal de clients (surtout si les lycées de l'établissement voisin ont décidé de sécher le cours d'un prof un peu barbant) soit il manque une personne.

Soit c'est la conjonction des deux derniers facteurs, et là, c'est l'apothéose.

 Vous me direz, il manque une personne, c'est pas la mort. c'est vrai en rush, lorsque l'équipe est forte de 20 personnes. Quand on passe de 5 à 4, c'est autre chose. 20% de personnel en moins ! Demandez-voir aux équipes hospitalières, ce que c'est lorsque le 5ème de l'effectif manque d'un coup...

 On résume : deux personnes au service (une au comptoir une au drive qui prend la caisse lorsqu'il le faut), un gars en cuisine et le manager qui prend les commandes au drive (à côté de son bureau) mais qui doit également : donner un coup de main en cuisine, assurer ses tâches administratives, répondre au téléphone, assurer le suivi des stocks, de la sécurité et de la traçabilité alimentaires.... Bref.

Donc quand vous comptez une caisse (normalement comptée en 5 minutes sans interruption et sinon en une heure), et que l'alarme du drive sonne, vous allez prendre la commande, vous pestez intérieurement lorsque les clients prennent leur temps.

Bien sûr, ils ne sont pas sensés savoir que vous êtes pressés ! Fort logiquement, ils pensent que c’est l’après-midi, donc heure creuse, donc plus tranquille ! Oui, dans une certaine mesure. Alors vous êtes aimable, vous l  sguidez éventuellement dans leur choix, puis vous demandez le paiement.

Et c’est là que survient la goutte d’eau : le cherchage de monnaie dans le fin fond des sacs (quand ce n’est pas dans le coffre !) Alors, comme vous avez vu que le type (ou la typesse) a un beau billet de 10, vous faites :

« Oh, vous savez, le billet de 10 c’est très bien ! »

Sous entendu : vous embêtez pas à me trouver de la monnaie pour me faire plaisir.

Oui, car sauf exception (quand nous avons oublié d’en commander !) nous avons assez de monnaie dans nos fonds de caisse. Hé oui, les voleurs en seraient pour leurs frais, car nos liquidités sont le plus souvent sous forme de lourds rouleaux de pièces. Va courir avec çà, tiens !

Alors les gens font « mais c’est pour me débarrasser ! »

Et alors, vous faites « Oui, mais comme c’est moi qui doit ensuite préparer et assembler votre commande, j’ai pas trop le temps, là ! »

Et soudain, ils comprennent que le poste de fast-foodien est vraiment polyvalent. Sans compter qu’après avoir pris la monnaie et remercié le client, je dois aller à l’autre bout de la cuisine pour me laver les mains, aller en cuisine pour aider mon collègue s’il le faut, ou passer devant s’il y a un peu de monde en caisse et personne pour assembler la commande drive.

Et on va me dire : pourquoi ne pas mettre un distributeur de lotion hydro alcoolique juste en sortant du guichet de prise de commande ? On en avait, mais alors que l’utilisation de ce truc ne doit pas remplacer le lavage soigneux et systématique des mains, il était utilisé en tant que succédané à celui-ci. D’où sa mise au rebut…

 Alors je sais que la monnaie devient lourde dans les poches, je sais que les petits commerçants adorent la monnaie, mais ce que vous pouvez faire, c’est mettre tout cela dans une tirelire. Toutes les pièces d’une valeur inférieure à 1 euro. Ensuite ? Vous demandez à votre banque de petits rouleaux à pièces et vous le déposez sur votre compte.

C’est ludique, vous pouvez réserver cette somme à un restaurant en amoureux, un voyage pourquoi pas, et puis vous pouvez faire participer vos amis qui viennent chez vous.

Bilan chez moi : en un an avec mon amie, nous avons mis ainsi de côté, à deux, près de 300 €. Et on n’a pas emm.. bêté les commerçants ni alourdi nos poches !

 cochon_tirelire.jpg

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mandy 06/10/2010 00:59



Il s'agit d'un Lecler* prés de Metz, je ne sais pas si c'est étendu à tous les magasins...



Sweet'N'Sour 04/10/2010 22:11



Moi je l'utilise pour payer le bus parce que le chauffeur ne peut pas donner de monnaie; le prix est fixe donc je compte la monnaie à l'avance donc ça fonctionne pour tout le monde.



Ronuick 05/10/2010 19:33



Là, c'est bien, ca rend service à tout le monde... J'apprécie aussi quand le client me tend la monnaie en disant " y a le compte" parce qu'il a calculé le tout avant de commander...



Mandy 01/10/2010 14:03



Travaillant aussi dans un fast food, je compatis grandement... A savoir qu'il existe aussi certaines grandes surfaces qui ont des machines qui prennent toute la petite monnaie, et vous la donne
sous forme de "bons d'achat"... Bon plan pour tout le monde !



Ronuick 05/10/2010 19:34



C'est une bonne idée... C'est dans quelle enseigne ?



Legleg 01/10/2010 13:25



J'utilise ma petite monnaie pour le pain. Ce n'est pas un chiffre rond. Je prépare d'avance la somme. Comme ça je me débarrasse et je n'embête pas le commerçant à chercher alors qu'il a plein de
monde.